Quand Lucienne et le fisc ont des recettes fiscales étonnantes

Connaissez vous la nouvelle égérie de l'administration fiscale française ?

Son nom : Lucienne ou mamie star Lucienne.

La vidéo (3ème opus) publiée sur YouTube, commence comme suit:

Oh, là, là, ça a l'air compliqué çà !

On est tenu en haleine.

Canard façon andalouse ... trop compliqué, je ferai ça plus tard ! Par contre, payer et gérer ses impôts en ligne, c'est super simple et pratique ! Allez ! Je vais vous expliquer !

La vidéo correspond à une campagne du Ministère des Finances en ligne. Elle est promue sur les réseaux sociaux et notamment le compte Twitter de la Direction Générale des Finances Publiques.

Titre de la vidéo de Lucienne

La vidéo est très pédagogique. Elle se termine par une invitation faite au contribuable de se diriger vers le site officiel impots.gouv.fr.

Jusque là, tout va bien.

C'est après que les choses détonnent.

L'internaute est dirigé vers la mosaïque YouTube, de suggestions de vidéos en relation avec le thème de la vidéo qui vient d'être visionnée.

Et là, c'est la surprise.

La première vidéo intrigue immédiatement : elle représente un jeune homme aux lunettes noires au volant d'une voiture décapotable, avec des palmiers en arrière plan d'un coucher de soleil.

En promenant la souris dessus, on en aperçoit une partie du titre : "Pourquoi il ne faut pas payer d'impôts, et comment faire pour". La vidéo présente une recette pour l'évasion fiscale, recette en apparence efficace si on en juge aux conditions dans lesquelles se trouve notre homme.

L'accès à cette vidéo se retrouve "naturellement" sur le compte Twitter officiel des ... finances publiques,

La mosaïque

Au travers du compte Twitter officiel de la Dgfip, notre individu, sur le titre Comment payer vos impôts en ligne avec Lucienne (épisode 3), explique sereinement qu'il est nécessaire selon lui de ne pas payer d'impôts, et toute une série de recettes en ce sens.

Ne pas payer d'impôts

D'autres vidéos sont suggérées dans un esprit similaire, il est en effet rare que des utilisateurs de YouTube postent des vidéos faisant l'apologie du paiement d'impôts.


Au final, si Lucienne ne communique pas la recette du canard à l'Andalouse, la recette fiscale est, quant à elle, bien salée.

Ceci est bien la confirmation que le contrôle de son image et des contenus qu'on diffuse est une question difficile car l'environnement technique est maitrisé par des éditeurs de services, dont les règles peuvent nous échapper[1].

Note

[1] YouTube permet pourtant d'éviter l'affichage de vidéos suggérées. L'obtention du lien <embed> pour incorporer une vidéo se fait en cliquant sur Share - Embed - Show more - et en décochant Show suggested videos when the video finishes, qui est une option cochée par défaut. Cela a pour conséquence de rajouter ?rel=0 à la fin de l'URL de la vidéo, ce qui suffit à empêcher un clic de trop.