Société

Fil des billets

jeudi 7 janvier 2010

HSBC, la plus belle histoire de l’année 2009

On nous a souvent dit et redit que la sécurité informatique était la pierre angulaire de la confiance dans l’avènement de la Société de l’information. L’affirmation est tout à fait pertinente. Les questions de sécurité se résument à trois thèmes principaux : disponibilité des systèmes, intangibilité des données et confidentialité des données. L’idée maitresse est que les données stockées sur les systèmes d’information ne doivent pas être endommagées ou perdues, qu’un tiers non autorisé n’y ait pas accès ou ne les capte pas.

Lire la suite...

vendredi 18 décembre 2009

Quelle Loi de quel pays appliquer quand on est dans le nuage du cloud computing ?

C’est une idée assez répandue. Elle sonne en général comme un pied de nez : et bien si la Loi française ne m’autorise pas à développer telle activité ou si elle me crée trop de contraintes, alors j’exporterai mes données sur un serveur basé à l’étranger. L’idée sous-jacente à ce genre d’affirmations est que l’on peut échapper à la Loi française tout simplement en stockant ses données sur un serveur lui-même localisé en dehors de la France. Autant le dire tout net, cette idée est totalement fausse.

Lire la suite...

samedi 28 novembre 2009

De l’Asp au cloud computing, tentative d’explication pour un désordre terminologique

Asp, location en ligne, on demand, Saas, cloud computing, rares ont été les services qui ont mobilisé en si peu de temps, tant de désignations. Un expert pointilleux pourrait certes trouver de l’une à l’autre la justification d’un changement, mais ces différences seraient en réalité minimes et tous ces services sont bien les services d’une seule et même famille tant sur le plan technique qu’économique. Peut-on un instant s’arrêter sur ce qui semble donc une anomalie et se demander pourquoi un tel désordre terminologique ?

Lire la suite...

mercredi 14 octobre 2009

Eduquer, c’est aussi réguler

Selon le Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie (CREDOC), 95% des 12 – 17 ans sont des internautes et 68% d’entre eux déclarent se connecter tous les jours à Internet. Quant aux services les plus fréquentés, selon une enquête publiée par le Nouvel Observateur , les adolescents fréquentent par ordre décroissant les sites YouTube, Google et FaceBook. La responsable de l’enquête publiée déclare que « Les enfants utilisent YouTube comme un point de départ pour s’amuser et dans un but éducatif ». Réseaux sociaux, blogs ou pages personnels, sites de vidéos en ligne, les ado s’affichent donc sur le net et le considèrent comme un outil d’aide à leur construction. C’est probablement là l’une des révolutions majeures des paradigmes, l’affichage de sa vie personnelle en ligne et en public dans un espace que l’on considère comme essentiel à sa vie. Mais cette relation aux réseaux numériques des adolescents, et surtout cette façon de s’afficher, pose questions, notamment quant à l’intimité de la vie privée dont chacun a besoin.

Lire la suite...

samedi 26 septembre 2009

HORTEFEU, l’autre scandale

Notre propos n’est pas ici de porter la critique aux propos du Ministre de l’intérieur, Brice Hortefeu, tenus en présence d’un militant maghrébin à l’occasion d’un fête champêtre de l’UMP dans le sud de la France. Ces quelques mots sont au mieux une plaisanterie de mauvais goût dont on est en droit de se demander s'ils sont dignes d'un Ministre de l’Intérieur ou au pire et à l'extrême, des paroles hors la Loi. Non, notre propos est plutôt d’attirer l’attention de tous sur l’autre scandale que nous percevons au titre de cet incident, un scandale qui n'a été vu par aucun média, aucune parole publique.

Lire la suite...

mercredi 26 août 2009

Droits d’auteur dans l’entreprise, à quand le temps de la cohérence ?

Alors que les débats sur la Loi Hadopi ont enflammé l’opinion, il y a un questionnement au sujet du droit d’auteur qu’on ne pose jamais en public et qui constitue cependant une problématique qui se posera à terme : celle de la cohérence des droits d’auteur. Le droit d’auteur français a été conçu avec un parti pris idéologique.

Lire la suite...

lundi 6 juillet 2009

De Téhéran à Paris, un nouvel étalon des libertés

Tous les observateurs ont été frappés de cette constatation. A l’occasion de chaque mise à sac des locaux et appartements des opposants iraniens à Ahmadinejad, les nervis du pouvoir s’acharnaient sur les ordinateurs présents, renversés, piétinés, brisés. Chacun sait à quel point l’Internet, la téléphonie mobile, Twitter, ont été des moteurs de la contestation iranienne née des dernières élections présidentielles dans ce pays.

Lire la suite...

jeudi 11 juin 2009

Mon meilleur ami est un avatar

Au sens commun du terme, l’avatar est une métamorphose. Le mot vient de la culture Brahmanique Hindoue et désignerait les différentes incarnations du Dieu Vishnou. Dans l’environnement numérique, l’avatar peut se définir comme la représentation graphique d’une personne qui y transfert des attributs de personnalité. Les avatars se développent en grand nombre. Pourrait on demain, envisager un statut juridique propre à l’avatar ?

Lire la suite...

lundi 13 avril 2009

La Loi HADOPI n'est pas la première, mais c'est probablement la plus inefficace et la plus dangereuse pour les libertés

La Loi HADOPI est souvent présentée comme la Loi enfin attendue pour mettre fin aux téléchargements pirates sur Internet. Rien n'est plus faux. Cette Loi est la dernière d'une longue série. Et si on rapprochait les courbes des téléchargements illégaux des différentes mesures législatives prises dans le temps depuis plus de quatre ans, on se rendrait compte de l'inefficacité de tels dispositifs. Il n'est plus possible de faire marche arrière, mais le législateur, par crainte, complaisance ou démagogie, ne veut pas le voir. A l'inefficacité, il ajoute désormais la dangerosité, avec une Loi qui aboutira à un fichage généralisé des internautes.

Lire la suite...

dimanche 29 mars 2009

Hadopi, si Louis XVI l'avait compris

Avec la loi Hadopi, le droit d’auteur est en débat. En 2009 dans une société moderne comme la France, il est présenté comme la technique juridique reine défenderesse des droits des auteurs et de leurs ayants droits. On nous clame à longueur d’antenne dans les médias que le respect et surtout la sanction de la violation de ces droits, est la condition essentielle et unique pour une « filière » prospère et pérenne, la défense de la création francophone contre l’ogre anglo-saxon. Mais pour dépasser cette actualité qui est toujours l’effet d’une cause qui se trouve ailleurs, et au final mieux la comprendre, allons là où les promoteurs d’Hadopi veulent nous amener : le droit d’auteur est il pour l’innovation ?

Lire la suite...

- page 2 de 4 -